ADAST
06011092142
contact@feesdeslys.fr

Aider son enfant HPI

Etre parents

Etre parent d’un enfant à haut Potentiel Intellectuel (HPI), dans l’imaginaire collectif, c’est génial. Un petit génie, un surdoué à la maison. Un enfant qui saura réussir ses études et sans trop batailler pour les devoirs. Un surdoué qui aura un statut social important dans son avenir. Pas de quoi s’inquiéter! Cet enfant HPI est du pain béni pour tous les parents…. Oui dans la réalité du commun des mortels. 

Mais pour nous, parents d’enfant HPI,  notre réalité est différente. Chez moi, il est vrai que pour les leçons, je ne bataille pas trop. Il a fallu expliquer la logique de l’orthographe des mots en français (ben, y’en a pas) et le pourquoi des poésies apprises « bêtement » par coeur. Sinon, en général au niveau scolarité pur, ça va. 

 

Alors, me direz-vous, de quoi te plains-tu?

Comment dire? Vivre avec un enfant à Haut Potentiel Intellectuel, c’est d’abord savoir que vos nuits seront pourries pendant des années. Cauchemars, réveils nocturnes, angoisses et j’en passe, vont faire partie de votre quotidien. Heureux le parent qui arrive à faire dormir son enfant dans son lit! Ensuite, c’est vivre chaque jour les crises dûes à son hypersensibilité. Car avoir un cerveau de surdoué, c’est aussi être hyper-méga-sensible. Et donc, la relation aux autres est compliquée. Elle se pare d’injustices réelles, de sens moral bafoué et de sentiments d’incompréhension des autres en bilatéral. Et pour faciliter les choses, les émotions sont explosives sans équilibre avec les évènements. Combien de fois j’ai récupéré un de mes enfants à la sortie de l’école en pleurs car son instituteur avait puni toute la classe! Combien de cris déversés dans la voiture sans que je comprenne vraiment pourquoi! Et n’allez pas croire que cela soit tout. Les amis, il y en a très très peu, voir pas du tout. N’étant pas forcément intéressé par les jeux communs, notre petit HPI finit par s’isoler dans un livre, un coloriage. Et quand cela se passe pas trop mal, les autres enfants le laissent tranquilles. En général, cela ne dure pas. Chacun de mes enfants surdoués a connu le harcèlement scolaire et le déni des enseignants. Avec leur hypersensibilité, ils ont perdu confiance en l’adulte.

 

Ce parcours

Ce parcours, beaucoup de parents d’enfants à haut potentiel intellectuel le connaissent plus ou moins. On sautera les étapes des étiquettes qui grattent, des aliments mangés du bout des lèvres car l’odeur est trop forte (zut, c’est du gruyère) et les milliers de questions sur le sens du monde. On passera sur nos inquitéudes de parent si on doit le changer d’école car on sait que cela sera difficile. J’ai connu des enfants surdoués déscolarisés, des jeunes qui voulaient mourir à cause de cette différence. J’ai vu des enfants à haut potentiel être harcelé et en tomber malade.

En tant que parent, nous nous inquiétons pour nos enfants. En tant que parent d’enfant surdoué, je m’inquiète de les voir inadaptés dans ce monde. J’en ai donc fait une force. 

 

Ma formation

Ma formation les aide à relever le meilleur en eux pour les aider à dompter le monde dans lequel ils vivent. Nous, HPI, nous réfléchissons différemment. Autant en faire une force plutôt que de rester médusé en regardant le monde. Pour ces enfants, pour leur avenir.

#FierdetreHPI.